Mahmoud Ezzat dans une interview complète avec Ahmed Mansur d'Al Jazeera

Mahmoud Ezzat

Dr. Mahmoud Ezzat, Secrétaire général des Frères musulmans, dans une interview complète avec Ahmed Mansour d'Al Jazeera, a constaté que les élections à la présidence des Frères musulmans, qui doivent être organisées dans la période à venir par les membres du Bureau d'orientation, sont ouvertes à tous ceux qui souhaitent soumettre leur candidature en tant que candidat.

Dans sa déclaration au talk-show Bila Hedood (Sans frontières) à la télévision Al-Jazeera, Ezzat a expliqué que les documents de candidature ne devraient généralement pas être utilisés pour les candidats des Frères musulmans, mais plutôt qu'une liste complète de l'ensemble du Conseil de la Choura, composé de 100 membres, est présentée pour élire le président et le Bureau d'orientation des Frères.. Il a nié que le Guide général de la Fraternité pour la direction du Conseil général de la Choura ne lui donne pas la liberté de travailler seul pour prendre sa décision finale.. Il a également révélé que le Conseil a le pouvoir de tenir le Président responsable de tout manquement et, si besoin est, de le révoquer à tout moment..

Il a souligné que le mouvement est prêt à faire le sacrifice ultime afin de pratiquer le principe de la Shura (consultation) dans les rangs de, soulignant que le Conseil de la choura élira le président et un nouveau bureau d'orientation au cours de l'année à venir.

Il a commenté la couverture médiatique de ce qui s'est réellement passé dans les coulisses du Bureau d'orientation, citant que le comité composé de personnalités telles que le Dr. Essam el-Erian et un certain nombre de membres du Bureau d'orientation chargés d'imprimer le communiqué hebdomadaire du Président se sont opposés à M.. Le souhait de Mahdi Akef d'une légère divergence d'opinion. Le premier mandat d'Akef se terminera en janvier 13, 2010 cependant il a annoncé plus tôt; il décidera toujours s'il restera en fonction pour un second mandat en tant que guide général du groupe.

Il a ajouté qu'Akef, 81 ans, avait informé plus tôt les membres du Bureau d'orientation qu'il avait l'intention de démissionner et qu'il ne servirait pas pour un deuxième mandat.. Les membres du Bureau ont immédiatement répondu en l'exhortant à rester en fonction.

Dans son message hebdomadaire, Mahdi Akef a vaguement évoqué ses intentions de ne pas briguer un second mandat et a remercié les Frères musulmans et les membres du Bureau d'orientation qui ont partagé avec lui la responsabilité comme s'il voulait que ce soit son discours d'adieu.. Le dimanche, octobre 17 les médias ont affirmé que le président de la confrérie avait annoncé sa démission; Cependant, le président a nié à plusieurs reprises les allégations des médias selon lesquelles il est venu au bureau le lendemain et a rencontré des membres. Il a ensuite publié une déclaration révélant la vérité. Allégations des médias sur le refus du Guidance Bureau de nommer le Dr. Essam el-Erian sont totalement faux.

Dr. Mahmoud Ezzat a assuré que le mouvement est heureux de donner l'occasion aux membres de partager leurs opinions, souligner qu'il s'agit d'une manifestation de puissance correspondant à sa grande taille et à son rôle de premier plan, indiquant que le président des Frères musulmans est très heureux de le faire.

Il a souligné que toutes les questions reviennent au Bureau d'orientation pour la décision finale où ses résolutions sont contraignantes et satisfaisantes pour tous, quelles que soient les divergences d'opinion.

“Je ne sous-estime pas ce qui s'est déjà passé ou je dirais simplement qu'il n'y a pas de crise, à la fois, il ne faut pas souffler les choses hors de leur contexte, nous sommes déterminés à appliquer le principe de la Shura”, il ajouta.

Il a été discuté plus tôt lors de la réunion suivante du Bureau d'orientation que le Conseil de la choura du groupe a le droit exclusif d'élire l'adhésion du Bureau d'orientation à tout membre., il expliqua. Dr. Essam lui-même a convenu qu'il n'était pas approprié de nommer un nouveau membre au Bureau d'orientation de la Fraternité puisque l'élection était proche.

Ezzat a déclaré que l'épisode avait été présenté au Conseil de la Choura sur recommandation du bureau d'orientation au milieu des arrestations et détentions fréquentes menées par la sécurité de l'État.. Nous nous efforçons d'impliquer le Conseil de la Choura pour choisir le prochain président et les membres du Bureau d'orientation. On s'attend à ce que toute l'affaire soit résolue, la volonté d'Allah, avant janvier 13.

Il a été décidé lors de cette réunion par le Président et les membres du Bureau d'orientation MB d'envoyer une lettre au Conseil de la Choura, soulignant que la date de ces élections ne sera pas postérieure au sixième mois. On supposait que les débats seraient menés avant ou pendant les élections au cours desquelles 5 de nouveaux membres ont été élus l'année dernière. C'est la décision du Conseil de la Shura et non du MB Guidance Bureau. par conséquent, le Conseil de la Choura du groupe général a finalement pris la décision unanime de tenir des élections dès que possible.

Il a souligné que les Frères musulmans, avec l'application de la Choura est organisé par son règlement intérieur. Règlements adoptés et préconisés par les lois du Conseil de la Choura et susceptibles de changer. L'amendement le plus récent en cours avec l'une de ses clauses est la durée du mandat d'un membre du Bureau d'orientation prévoit qu'un membre ne doit pas servir plus de deux mandats consécutifs.

Certains membres du Bureau d'orientation ont été accusés de leur adhésion à rester en poste pendant de nombreuses années; Dr. Ezzat a affirmé que les arrestations fréquentes qui n'excluaient personne le Bureau Exécutif nous a incités à modifier un autre article du Règlement intérieur qui prévoit qu'un membre conserve son affiliation même s'il est détenu. L'absence des honorables œuvrant pour le bien-être de leur pays et la sublime mission nous ont amenés à insister pour qu'ils maintiennent leur adhésion. L'ingénieur Khayrat Al-Shater restera en tant que deuxième vice-président de la MB et le Dr. Mohammed Ali Bishr membre du Bureau Exécutif du MB. Il est prévu que Bishr soit publié le mois prochain.

Dr. Mahmoud Ezzat a complètement démenti les rumeurs de conflits internes au sein du groupe d'opposition concernant le leadership, soulignant que les mécanismes, les réglementations et les conditions ouvrent la voie à la sélection des leaders du mouvement. Il a également noté que la situation géographique de l'Égypte et son poids moral considérable au sein du monde musulman justifient la nécessité pour le président du MB d'être égyptien..

“Le Bureau d'orientation explore actuellement la tendance générale du Conseil de la Choura de 100 membres de la Fraternité en ce qui concerne la nomination d'un candidat approprié éligible pour assumer la présidence.”, il a dit.

“Il est extrêmement difficile de prédire qui sera le prochain président, en notant que 5 minutes avant la nomination de M.. Akef en tant que président, personne ne savait, les bulletins de vote ont seulement décidé qui serait le nouveau chef”, il a dit.

Dr. Mahmoud Ezzat a attribué les rapports apparemment contradictoires des médias sur leurs allégations concernant les remarques concernant les hauts dirigeants de la Fraternité aux mêmes incohérences que les rapports des médias sur les hauts dirigeants qui varient d'un journal à l'autre..

Dr. Mahmoud Ezzat a fait la lumière avec des chiffres sur les raids de sécurité qui ont conduit à l'arrestation de certains 2696 membres du groupe en 2007, 3674 dans 2008 et 5022 dans 2009. Cela a entraîné l'incapacité du Conseil de la Choura de tenir des réunions et de se présenter aux élections.

Il a également souligné que les Frères musulmans sont extrêmement soucieux de maintenir la sécurité nationale de l'Égypte et de ses’ intérêt à réaliser une réforme pacifique dans la société. “Nous sommes bien conscients que les réunions du Bureau d'orientation sont surveillées par la sécurité bien que nous entendions seulement pratiquer la démocratie. En réalité, nous ne voulons pas provoquer l'hostilité et l'animosité des autres”.

Il a également souligné que les différences au sein de l'organisation ne sont pas motivées par la haine ou les différences personnelles puisque les tempéraments décents encouragés par les enseignements sublimes de l'Islam nous encouragent à tolérer la différence d'opinions.. Il a ajouté que l'histoire a prouvé que le mouvement des Frères musulmans a rencontré des circonstances beaucoup plus difficiles que la crise actuelle.

Les médias ont projeté une image négative des Frères musulmans où ils se sont appuyés sur les enquêtes du SSI pour obtenir des informations. Il est impératif que les journalistes obtiennent des faits des sources originales s'ils veulent avoir une sorte de crédibilité. En fait, la justice a invalidé toutes les accusations rapportées dans l'enquête de l'État, il a dit.

Dr. Mahmoud Ezzat était optimiste que la crise politique actuelle passera en affirmant que les événements prouveront que les Frères musulmans avec toutes leurs nobles manières, objectivité, et la pratique de la démocratie brillera avec brio.

Publié le Ikhwanweb

Classé dans: EgypteÉvénements & NouvellesEn vedetteFrères musulmans

Tags:

About the Author: Ikhwanscope est un site indépendant à but non lucratif musulman progressiste et modéré, se concentrant principalement sur l'idéologie des Frères musulmans. Ikhwanscope est concerné par tous les articles publiés relatifs à tous les mouvements qui suivent l'école de pensée des Frères musulmans dans le monde.

RSSCommentaires (0)

URL de trackback

Laissez une réponse